mercredi 5 avril 2017

Le fragile soleil de printemps

Aller chercher en sifflotant ses langoustines à pieds SANS blouson... J'avais le sourire, la bonne humeur, tralali tralala. Je vais à la caisse et je me retrouve derrière un homme, une femme (peut-être un couple) et la fille de la dame (l'histoire ne dit pas si c'est également la fille de l'homme). Ils ne pipent pas mots, ils ont l'air plombés. Alors je me dis, ils doivent avoir eu une terrible nouvelle et ils sont super tristes et moins de deux j'étais triste avec eux. Et puis non, lui il a l'air méchant, oui je suis sûre il... [Lire la suite]
Posté par ElfeSyV à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]