Mon coeur a fracturé sa cage. Mon coeur se met à battre si fort la nuit que ça me réveile. Je l'écoute dans le noir, j'écoute ma vie qui bat. Ma tête est dans les brumes des antidouleurs, partie en vacances, déconnectée. Elle repose sur mon tronc mais ne sert à rien. Elle ne suit pas les conversations, décroche. Mon coeur bat, mon coeur est central, mon coeur rythme les inspirations et les aspirations et les expires. Mon coeur fait du ménage, mon coeur a agrandi sa chambre, mon coeur fait de la place et a pété des cloisons, devant derrière sur les côtés. Mon coeur s'installe.