Soudain. Le coeur qui bat fort. De plus en plus fort. Le sang qui bouillonne dans les oreilles. L'artère, le tempo dans le temporal. Bordel, mon coeur va exploser et toutes mes pensées vont valser et s'éclater de toutes leurs forces sur ce plafond. Je ne suis plus qu'un coeur énorme qui bat du sang jusque dans la terre, au loin ou d'un autre point de vue, je suis un tambour, le cuir, ma peau tendue qui résonne les basses de l'intérieur. Elle est là, j'en suis sûre. Elle voit. J'ai peur de ce qu'elle voit. Je dois laisser entrer, même si elle est déjà à l'intérieur. Je dois dire oui, je dois l'accompagner, je ne dois pas essayer de maîtriser. Je ne dois pas culpabiliser, je ne dois pas cacher. Je dois être, point.

J'ai soudain envie de chanter des trucs incompréhensibles, faut que ça sorte. Je vois des plumes et un ours gigantesque qui m'a déchiré le ventre en plaies profondes noires, je constate que c'est sûr, il n'y a plus rien à faire, j'en suis morte. C'est de ma faute, je lui ai fait peur ou mal, je ne sais pas. Tout d'un coup dans le bas du dos je sens des aiguilles qui recousent, c'est douloureux, la piqûre brûle, et en même temps, c'est une chaleur agréable et une énergie énorme. Plus tard ça fera pareil au sommet de mon crâne. Même sensation. J'ai deux oeufs, un sous chaque côte flottante. Ils grossissent, ils enflent, et j'ai mille points dans la jambe gauche.

Je tombe en léthargie. Je vois. Mes mensonges à moi-même. Je n'ai pas pris soin de moi. Et les dommages collatéraux sont encore plus culpabilisants. Je suis un putain de conflit intérieur.
Alors j'invoque les opposés à une table. J'observe. Les deux parties de moi-même. L'ange et le démon, le feu et l'eau, et je leur demande à chacune leurs aspirations. A ma grande surprise chacune a énormément de choses à dire. Chacune est belle même avec leurs défauts. A ma grande surprise, les deux se mettent à causer comme des amies depuis toujours, à ma grande surprise, elles se complètent. A ma grande surprise, elles décident de coopérer et c'est un bonheur immense.

Je me réveille au milieu de rien au bout de 4 jours. J'entends mon coeur battre doucement. Il reste encore une session. Et je me demande. Il va se passer quoi au juste??