Dernier jour de sport rémunéré de la semaine, je finis super tôt pour une fois. En partant, j'ai croisé la fille dans un agitement de mains et de sourires pour se dire coucou. Je l'ai bien aimée tout de suite. Les deux bises pour se dire bonjour, c'est mon petit supplément de bonheur de ce taf, avec les autres échanges et rencontres. Je préfère la deuxième bise, côté gauche contre côté gauche. Ma joue vient trouver un instant de bonheur contre cette joue. Dès la première rencontre, elle y est restée un peu. Un peu plus longtemps.

"Bah la joue qu'est-ce que tu fous?
- Je ne sais pas, c'est agréable, alors je reste.
- M'enfin la joue! L'autre joue va se demander! Et puis elle va se raidir et partir et...
- Bah non, regarde, elle reste aussi.
- Mais la joue!! Depuis quand tu dragues les autres joues sans rien me prévenir?
- Cherches pas, tu ne peux pas comprendre, c'est une rencontre de joues. Après tout, pourquoi les joues n'auraient pas droit aux belles rencontres autant que les yeux ou les oreilles?
- C'est vrai...
- Et puis demande aux yeux.
- Demander quoi?
- Bah ce qu'ils voient après la bise!
- Ils disent que ça pétille de concert.
- Bon! On fait quoi?
- On fait quoi? Mais quoi quoi?? Rien de rien!!
- Bah si! On fait quelque chose parce qu'elle part bientôt. Il ne reste plus que 2 semaines et ensuite, pfuit! disparue dans la capitale. Et ça va faire un vide, c'est sûr! Alors il faut qu'on garde contact.
- Mais! Comment ça? Comment je vais faire?
- M'enfin!! Tu vas pas lui demander son adresse postale pour lui poster une missive via la diligence! Tu lui demandes son numéro de téléphone ou son facebook!
- Mais comment on demande un facebook? "Tu veux être amie avec moi sur facebook?" Rho la plaie!
- Franchement... On s'en fout. Que veux-tu qu'elle réponde! C'est juste que quelque chose me dit que c'est une chouette personne, qu'avoir fait exactement le même master au même endroit, c'est trop étrange comme connexion inattendue dans cet entrepôt. Y'a comme un truc magique. Enfin ça se pourrait. Ou pas! Ca serait dommage de ne plus la voir. Et puis elle a un attrapeur de rêves à son rétro.
- J'aime bien l'attrapeur de rêves. Bon... 2 semaines."