Se détacher de tout, garder l'essentiel, les pépites de vie et les poursuivre comme le petit poucet. Oublier le chemin, aller plus loin, de pépite en pépite. Laisser le reste derrière dans des beaux souvenirs. Comme on prend le bateau. Regarder émerveillée l'horizon et la terre, qui fout le camp. Sentir les cordes sensibles lâcher les unes après les autres, les attaches au continent comme autant de raisons qui n'ont plus raison d'être. Regarder la proue du navire fendre l'eau jusqu'aux prochaines destinations, le coeur joyeux d'aventures aussi brillantes que l'écume blanche.

A chaque voyage cette sensation. Un voyage prend fin pour qu'un autre commence. Tout commence toujours par le soleil, l'océan et moi.