Mardi dernier on y avait passé la journée, hier je me suis levée à 5h pour concocter un diaporama des plus chiadés pour ce foutu bilan 6 mois. Aujourd'hui, jour J, présentation devant l'ensemble des équipes: la mienne et celle de l'intéressé.
Bilan... Mon équipe était super fière de mon taf, la partie adverse m'avait préparé une attaque surprise... comme c'est facile de foutre en l'air, de nier, de.... dans cette salle trop petite, je ne supportais plus cette ambiance plombée avec le grand manitou de ma boîte qui essayait d'échanger des commodités à se maudire d'avoir mis un pantalon trop serré pour ne pas pouvoir passer le temps plus jouissivement. Trop de pression tue la pression. C'est là que je suis montée sur la table dans une parfaite chorégraphie à la Pink jusqu'à gratter une allumette dans le décolletée de l'espèce de conne qui m'a pris pour cible, lui cracher ma fumée à la gueule, emballer fougueusement sur l'ordinateur du boss ma Zouze qui justement venait juste d'arriver, foutre le feu et se barrer avec la boite qui explose dans mon dos.
Trop de pression tue la pression.

N'empêche... ça m'aurait défoulé...